INSPI' ambiance ...

Ouvrages et films typiques de l'ambiance d'Hurlements

 

 


 

- Livres -

 

Le masque de la bête :
Curieuse troupe que ces troubadours, jongleurs, faiseurs de tours qui errent le long des routes. Parfois baladins, parfois voleurs. Leur arrivée à Moncontour, un petit village des cotes Bretonnes, protégé par le seigneur Conan, va les confronter à l’étrange, au mal, et à la mort. Les villageois sont en effet terrorisés par une bête immonde, qui décapite ses victimes. Une bête dont rien ne semble pouvoir venir à bout.

 

Auteur : Jean-Luc Bizien
2000


La muraille :
Suite du masque de la bête, cet opus nous conte l’histoire de Thibaud, Ninon, et de leur troupe de saltimbanques, attirés au château de Mornas par la rumeur d’un trésor caché. Mais le siège du château au mauvais moment va rapidement transformer le lieu en prison de pierre… Une prison ou la mort est omniprésente, et ou le sommeil des hommes se peuple d’étranges fantasmes.
Jean Luc Bizien nous dévoile ici un huis clos efficace, véritable thriller médiéval, qui réjouira les amateurs d’Hurlements.

Auteur : Jean-Luc Bizien
2001


Le château des poisons :
Ordonné chevalier sur le champ de bataille pour hauts faits d'armes, Jehan de Montpéril escorte les pèlerins sur les routes peu sures. Mais qui est Dorius, ce moine trafiquant d'étranges reliques ? Et Irina, la femme du troubadour aux chansons scandaleuses et sensuelles ?
C’est sur leurs pas que Jehan découvre le château d'Ornan de Guy, ou se prépare un étrange mariage, durant lequel vont se succéder de tragiques évènements. Les morts se multiplient et Montpéril est confronté à un dangereux tueur. Y aura-t-il une explication rationnelle à tout cela, ou le malin est il a l’œuvre en ces lieux ?

Serge Brussolo plante ici le décor d'un monde médiéval sombre et religieux à souhait. Il mène le suspense d’une main de maître et offre une mine d’or à tous les Veneurs en mal d’inspiration.

Auteur : Serge Brussolo


L'armure de vengeance :
XI siècle, un forgeron nommé Jod réussi a créer une armure de plaques intégrale. Cette armure, la première de son genre, deviendra un objet de foire qu’on expose et qu’on loue aux seigneurs argentés. Elle confère à ceux qui la portent une invincibilité diabolique…

Deuxième aventure du chevalier Jehan de Montpéril, l’armure de vengeance est un vrai polar médiéval fantastique. Odeurs de souffre et sainte inquisition, secrets de famille et suspicions multiples … tout est présent pour maintenir le lecteur en haleine. Cette fois ci, Jehan enquête sur une armure qui semble prendre vie et assassine les familles de ceux qui l’on utilisé.

Auteur : Serge Brussolo



Hurlemort :
Ce roman nous conte l’histoire de Céline, une jeune fille mise à l’écart des siens en raison des lignes de sa main qui annoncent aux habitants l’ensevelissement du village.
Son cadre de vie ? Un village du XVIème siècle perdu au milieu d’une mystérieuse forêt. Un qui village vit en autarcie, sans aucun chemin d’accès vers le monde extérieur, au pied d’un château privé de son maître, Gilles de Hurlemort.
A l’image des chansons de trouvères, le roman est découpé en trois "gestes", et du début à la fin l’auteur nous immerge dans cette ambiance de moyen age ou se mélangent mysticisme païen et foi catholique. En effet l’isolement amène parfois les hommes à retomber dans les superstitions… à moins que les étranges secrets de la forêt ne soient réels… mais prudence, car l’inquisition n’est pas loin …
Hurlant et mordant, Hurlemort nous offre un monde de descriptions, de personnages et d’émotions.

Auteur : Serge Brussolo



 

- Films -

"Ladyhawke" est un conte médiéval qui nous emmène en 1239, a la suite de Philippe Gaston (Matthew Broderick), dit "la souris", dans une aventure attachante on s'entrecroisent ses démêlées avec l’impitoyable évêque D’Aquila, sa rencontre du sombre capitaine Etienne Navarre (Rutger Hauer), toujours accompagné de son faucon et ses interrogations sur la troublante et secrète Isabeau d’Anjou (Michelle Pfeiffer).

Certes le film a un peu vieilli, et le son n’est plus a la hauteur des productions actuelles. Toutefois si vous acceptez de fermer les yeux sur ces défauts, vous découvrirez une belle histoire, qui mélange poésie et fantastique, servie par le charisme de Rutger Hauer, la froide beauté de Michelle Pfeiffer, et les facéties de Matthew Broderick décidemment à l’aise dans son rôle de tire-laine.
A savourer au coin d’un feux de cheminée, dans la droite lignée de l'ambiance d’Hurlements.

Réalisateur Richard Donner / 1985

 

Le nom de la rose :
1327, le moine franciscain Guillaume de Baskerville (Sean Connery), accompagné de son jeune novice Adso de Melk (Christian Slater), se rend dans une abbaye italienne mystérieuse et isolée pour assister à une importante réunion entre représentants du Pape et hauts dignitaires de l'ordre franciscain.
A peine arrivé, l'abbé leur annonce que l'un de ses moines est mort récemment dans de troublantes circonstances. Le Diable roderait-il dans la très respectable communauté ? Guillaume et son novice se mettent immédiatement en quête de la vérité...

Basé sur un scénario intelligent, servi par une interprétation magistrale des acteurs et des décors somptueux … "Le nom de la rose " est un petit bijou, adapté du roman homonyme d'Umberto Eco.

Réalisateur : Jean-Jacques Annaud / 1986

 

Retour